Rechercher
  • SlowBreak

Comment voyager en train avec un bébé ?

Voyager en train avec bébé, est-ce si compliqué ? Chez SlowBreak, on réfléchit à ce que rien ne bloque un départ en week-end mystère et sûrement pas un apprenti voyageur ! Voici donc les réponses à toutes les questions qui vous traversent l’esprit au moment de planifier votre prochaine escapade en famille, de quoi ne plus douter pour partir s’évader quelques jours loin de votre quotidien citadin…




Le billet de train de mon bébé est-il payant ?


Jusqu’à 4 ans, votre bébé peut voyager gratuitement sur vos genoux. Mais si vous préférez avoir plus de place et de confort, vous pouvez choisir le forfait Bambin à 9€ qui vous sécurise un siège supplémentaire à côté de vous. Vous pouvez totalement y installer un couffin ou un porte-bébé dans lequel il pourra tranquillement s’endormir ou se reposer (si vous êtes chanceux). Cela dépend aussi de la longueur du trajet, de l’heure du départ et de votre organisation personnelle. Dans tous les cas, soyez rassuré.es pour monter à bord de votre train avec votre enfant, à qui vous donnez déjà l’âme d’un voyageur aventurier !



Comment réchauffer le biberon ou le petit pot ?


A bord des TGV inOUI, vous avez deux options qui s’offrent à vous : soit à l’espace nurserie dans lequel vous trouverez un chauffe biberon (ce n’est pas toujours le cas) soit directement à la voiture bar, où le personnel vous aidera sans soucis. Dans les trains destinés aux plus petits trajets (TER essentiellement), vous n’avez pas de voiture bar mais les prises électriques sont nombreuses ; vous pouvez donc apporter votre propre chauffe-biberon. Autre astuce, si vous partez le matin, faites réchauffer votre petit pot chez vous, avant le départ et munissez-vous d’un sac isotherme. Le repas sera conservé pendant deux à trois heures à bonne température et le tour est joué pour une bonne partie de la journée.



Y-a-t-il des endroits adaptés pour s’isoler ?


Si bébé pleure, a du mal à s’endormir ou s’il a besoin d’être changé, vous pouvez vous rendre à l’espace nurserie des TGV & Intercités où le nécessaire est disponible pour s’isoler tranquillement. Vous y trouverez principalement une table à langer et plus de place pour être à l’aise pendant un instant. Si vous voyagez le week-end, les jours fériés ou durant les vacances scolaires, vous pouvez opter pour l’Espace Famille à bord des TGV dans lequel votre enfant pourra pleinement profiter d’un moment convivial avec d’autres petits. C’est un espace qui se réserve en seconde classe où l’on peut retrouver d’autres familles qui ont choisi de voyager en train avec un enfant en bas âge, de quoi décomplexer des regards effarés de certains passagers voisins … !



Puis-je monter à bord avec une poussette ?


Cela peut vite devenir un vrai casse-tête au moment de faire la valise et d’embarquer tous les bagages. Mais rassurez-vous, l’emplacement pour les poussettes est gratuit à bord des trains (une seule limitation de 2 poussettes existe pour les trains OUIGO) alors partez l’esprit léger. Des emplacements dédiés sont prévus et il est même possible de les ranger entre deux voitures du moment que la circulation n’est pas obstruée. Si vous souhaitez emmener votre lit parapluie, sachez que chez SlowBreak on a pensé à tout et que cet équipement est fourni dans l’hébergement.


Puis-je voyager en train de nuit avec bébé ?


Et pourquoi pas le train de nuit avec bébé ? Il peut voyager sur la même couchette que vous sans frais supplémentaire, à votre guise ! Mais sachez qu’il est possible de réserver une couchette de plus avec un forfait Bambin de nuit, dans laquelle il aura tout son espace. C’est peut-être la solution si vous appréhendez le voyage en train avec votre enfant. Le train de nuit, c'est l’occasion de recharger les batteries pour les petits comme pour les grands et de parcourir une longue distance sans s’en rendre compte, pour un réveil à l’autre bout du pays.



Quelques derniers conseils made in SlowBreak

Pour partir sereinement avec bébé


Partir à deux (dans la mesure du possible) : Crucial pour monter calmement à bord de votre train. L’un s’occupe de bébé et du sac avec tout le nécessaire pour le trajet pendant que l’autre s’occupe des bagages afin de les ranger dans les emplacements prévus à cet effet, sans gêner les autres voyageurs.


Choisir un train de bonne heure pour les longs trajets : Pour éviter les fins de journées difficiles au rythme des pleurs et de la fatigue, optez pour un départ matinal, où les enfants sont généralement moins agités. De plus, lorsque les jours chauds sont là, le trajet est plus agréable lorsque l’on part à la fraîche.


Emporter un gilet supplémentaire : Eté comme hiver, la climatisation du train peut vite devenir votre meilleur ennemi et les courants d’air en gare ne sont pas agréables pour bébé. N’oubliez donc pas de prendre des vêtements chauds ou une couverture (ou les deux) pour votre bébé, surtout si vous partez à l’aube.


Prendre le temps d’apprécier le trajet avec bébé : L’avantage du train c’est que l’on n'a pas à se concentrer sur la route et que l’on peut (essayer) de se reposer ! C’est aussi l’occasion de jouer avec votre petit voyageur et de le voir s'émerveiller devant les paysages qui défilent. Privilégier les livres ou les jouets en mousse afin de ne pas déranger les autres passagers de votre wagon.


Anticiper les imprévus : Les vacances et son lot de contretemps vont parfois de pair ! Prévoyez donc un peu plus d’eau et de nourriture ainsi que du linge de rechange à portée de main pour rester zen en cas de retard ou de petit accident, afin que le voyage ne se traduise pas en cauchemar. Avec ces quelques précautions supplémentaires, tout est réuni pour partir sereinement en week-end.


38 vues0 commentaire