Rechercher
  • SlowBreak

5 destinations idéales pour un week-end à deux


Vous en avez marre d’être entre vos 4 murs après cette année riche en émotions et vous rêvez d’une seule chose, vous évader le temps d’un week-end ? S’il n’est pas très facile de se projeter en ce moment, chez Slowbreak on partage nos ondes positives ! Alors voici de quoi vous aider à réfléchir à votre prochaine escapade à deux : 5 lieux auxquels on ne pense pas toujours !



Amboise, les hauts lieux de la Renaissance



Nous voici dans le Val de Loire, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, dans la sublime ville d’Amboise, qui vu naître les arts de la Renaissance et fut hôte du célèbre Léonard de Vinci, dans sa résidence au Clos Lucé.


Venez vivre une parenthèse historique et retracez le destin de plusieurs Rois de France qui ont vécu, grandi ou régné à Amboise ! Outre le majestueux château, Amboise vous invite à déceler ses petits secrets le temps d’un week-end en amoureux au succès garanti !


Ne loupez pas les jolies maisons à colombages du centre-ville et soyez matinal le dimanche pour profiter des étalages du marché local où vous retrouverez de nombreuses spécialités et fruits et légumes de saison (le Saint-Maure de Touraine, la Balzacienne ou l’Huile de noix d’Amboise pour ne pas les citer) !


Nos tips : Traverser le pont au coucher du soleil pour photographier les belles lumières du soir qui éblouissent le château. Vous pouvez même visiter Amboise avec un Greeter, bénévole originaire de la ville, qui vous convie à une balade gratuite, authentique et hors des sentiers battus.


Se rendre à Amboise en train :

  • départ de Nantes jusqu’à Amboise : 2h de train

  • départ de Paris-Austerlitz jusqu’à Orléans puis correspondance pour Amboise : 2h de train



Menton, la ville du citron



Niché entre Monaco et l’Italie, à 30 minutes de Nice, découvrez Menton, un charmant village entre mer et montagnes, pour un dépaysement total sur la Côte d’Azur. Une légende raconte que Eve, chassée du paradis, aurait planté un citron sur la baie d’où naquit Menton. Surnommée “la cité du citron”, le cadre pittoresque et la douceur du climat vous feront oublier la folie de vos journées citadines.


Déambulez dans les ruelles escarpées de la vieille ville et explorez tous ses recoins colorés. Bien que des petits escaliers peuvent mener à des impasses, vous retrouverez rapidement votre chemin car ce n’est pas très grand. Pour autant, cela fait du bien de se perdre entre les murs de Menton !


Prenez de la hauteur pour admirer l’horizon et rejoignez ensuite les jardins pour un moment un peu plus nature, notamment au cœur du jardin botanique où de nombreuses plantes, aussi insolites que ravissantes retiendront toute votre attention !


Nos tips : Le meilleur point du vue pour revenir avec un souvenir impérissable de Menton se situe à la plage Rondelli. Le matin, la lumière sera la meilleure pour vos photos avec le soleil dans votre dos. Faites un arrêt devant l'Église Russe qui témoigne de la forte présence orthodoxe dans le sud de la France à la fin du siècle dernier.



Se rendre à Menton en train :

  • départ de Nice jusqu’à Menton : 30 minutes de train

  • départ de Marseille jusqu’à Menton : 3h30 de train

  • départ de Paris-Gare de Lyon jusqu’à Nice puis correspondance pour Menton : 7h de train



L’île d'Yeu, un petit bout de campagne au milieu de l’océan



Bienvenue en Vendée, sur un petit bout de terre émergée de 23 km² au large de l’océan Atlantique, à quelques milles nautiques de la côte. L’île d’Yeu, resplendissante été comme hiver, vous accueille pour un séjour hors du temps entre dolmens, ruelles colorées et petits ports traditionnels.


L’île d’Yeu, c’est une île aux deux visages. A l’Est, ce sont des plages de sable fin et des forêts de pins qui se confondent dans un décor semblable au littoral. Alors qu’à l’ouest se dessine la côte sauvage où se mélangent roches, falaises et petites criques qui pourraient vous rappeler l’Irlande ou l’Ecosse.


De nombreuses balades sont à faire autour de l’île, en mode slow, à pied ou à vélo. Et parce que vous l’aurez bien mérité après une journée à pédaler ou à marcher, goûtez à une bonne tarte aux pruneaux sur le quai Carnot !


Nos tips : louer un vélo pour faire le tour de l’île et prendre le temps d’apprécier la diversité des paysages qui défilent sous vos yeux. Rendez-vous au Vieux Château pour une petite leçon d’histoire et capturer un cliché de cette forteresse qui aurait inspiré Hergé pour “l’île Noire”.


Gare la plus proche : Challans

  • départ de Nantes jusqu’à Challans : 55 minutes de train

  • départ de Paris-Montparnasse jusqu’à Challans : 3h30 de train



Rocamadour, la cité vertigineuse



Au cœur de la vallée de la Dordogne, à flanc de falaises, surplombe le magnifique village de Rocamadour, dominant le canyon de l’Alzou. Véritable perle rare, cachée au milieu d’un écosystème naturel incroyable, Rocamadour fascine depuis des siècles, pèlerins et curieux du monde entier.


Déambulez dans la mythique rue pavée qui vous mènera à un grand escalier et montez les 216 marches pour atteindre le sanctuaire. Arrêtez-vous pour déguster un bout de gâteau aux noix, spécialité des pays du Quercy et du Périgord. Pour ceux qui préfèrent le salé, ne manquez pas le fameux fromage au lait de chèvre, que l’on appelle plus communément “le cabécou".


Si vous passez par Rocamadour au mois de septembre, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir de gros ballons ronds dans le ciel, lors du festival de montgolfières ; de quoi observer un superbe panorama avec le village en toile de fond.


Nos tips : prendre une photo à deux pas du vide au sommet des remparts et visiter la chapelle pour découvrir la statue de la Vierge Noire, Notre-Dame de Rocamadour, datant du XIIe siècle.


Gare la plus proche : Rocamadour-Padirac

  • départ de Paris-Austerlitz : 6h de train ; accessible également avec l’un des deux derniers trains de nuit en France.

  • départ de Toulouse jusqu’à Assier puis correspondance pour Rocamadour-Padirac : 3h30 de train


Saint Malo, la cité corsaire



Nous ne pouvions pas finir cet article sans parler de Saint-Malo, bien qu’assez connue, la ville aux remparts du bord de mer regorge de bonnes adresses et de légèreté, tout ce dont vous aurez besoin prochainement. C’est parti pour un grand bol d’air frais en Bretagne !


Une balade sur les remparts, on ne se lasse pas et on y observe la ville sous tous les angles. A l’intérieur, des rues pavées qui respirent l’authenticité et la convivialité. Des petits commerces traditionnels et des bâtiments classés monuments historiques, en tout plus de 50 !


Saint-Malo, ce n’est pas uniquement la ville intra-muros, c’est aussi une délicieuse gastronomie entre les fameuses crêpes bretonnes, les huîtres et les gavottes, ce petit biscuit vieux de 100 ans, qui se déguste aussi bien salé que sucré.


Nos tips : Faites un détour au Grand Bé, l’îlot inhabité qui fait face à la cité corsaire où repose l’écrivain Chateaubriand. Pour cela, il faudra surveiller les marées car l’îlot est accessible seulement quelques heures par jour à pied. A l’abri des vacanciers, rendez-vous à la plage du Val, petite pépite de sable fin à l’est de Saint-Malo.



Se rendre à Saint-Malo en train :

  • départ de Rennes jusqu’à Saint-Malo : 55 minutes de train

  • départ de Paris-Montparnasse jusqu’à Saint-Malo (2h45 de TGV)

116 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout