Rechercher
  • SlowBreak

Partez en train de nuit pour votre prochain week-end !


Vous êtes de plus en plus nombreux à choisir le train pour vos escapades en dehors de Paris, mais avez-vous déjà pensé au train de nuit ? Confortables et atypiques, osez l’expérience des liaisons ferroviaires nocturnes et optimisez votre week-end pour une aventure pleine de charme !


Voyagez en train de nuit, un bel exemple de slow tourisme :


Partir en train de nuit, c’est accepter de prendre son temps et de ne pas voyager à la vitesse de l’éclair. Apprécier chaque instant, en profiter pour recharger les batteries ou encore économiser une nuit d’hôtel, voici les avantages du train de nuit. Et quoi de mieux que d’avoir le temps devant soi lorsque l’on arrive à destination ?


Chez nos voisins européens, les trajets en train de nuit ont la côte ! Outre le côté sympathique et séduisant du voyage, c’est aussi un très bon moyen pour réduire son empreinte environnementale. Voyager en train de nuit, c’est plus écolo, plus confortable et tellement pratique. Il faut bien l’avouer, ne pas perdre une journée dans les transports, c’est idéal, surtout pour un week-end en dehors de Paris !

Embarquez dans l’un des derniers trains de nuit en France :


En 1981, on comptait plus de 500 gares desservies en France par les trains de nuit. Aujourd’hui, deux lignes nocturnes subsistent :

  • Paris-Briançon : c’est le train idéal pour les amateurs de la montagne. Il permet de rejoindre les Hautes-Alpes et notamment d’atteindre la vallée des Ecrins ainsi que le parc naturel du Queyras. (depuis Paris-Austerlitz, départ 20h50 - arrivée 8h23)


  • Paris-Occitanie : trois trains conduisent les voyageurs vers le sud-ouest de la France en direction de Rodez (via Rocamadour), Latour-de-Carol (via Toulouse) et Cerbère (via Perpignan). Rendez-vous à 22h05 en gare de Paris-Austerlitz pour un voyage nocturne et un réveil à l’autre bout du pays !

Notons qu’une bonne nouvelle redonne, à tous, du baume au coeur : vous pourrez emprunter, d’ici à 2022, les lignes Paris-Nice ou Paris-Tarbes, qui vont être progressivement remises en service, dans le cadre de la transition écologique. Rien de tel pour envisager de nouveaux séjours, dans le sud de la France, à moindre coût et en mode slow !



Nos conseils pour votre prochain voyage en train de nuit :


Vous montez prochainement à bord d’un train de nuit ? Voici ce à quoi il faut penser avant votre départ :

  • Prévoyez votre repas du soir car les wagons ne disposent pas de voiture-bar

  • N’oubliez pas votre tenue pour dormir, bien que l’oreiller et le sac de couchage soient fournis

  • Anticipez la fin du voyage et demandez à être réveillé.e.s. 30 minutes avant l’arrivée

  • Voyagez léger pour ne pas vous encombrer ! Les gros bagages ne tiendront pas dans votre compartiment, privilégiez ainsi plusieurs petits sacs, faciles à glisser sous votre couchette

Pour ceux qui préfèrent une cabine privative, dormir en hauteur ou dans un espace réservé aux femmes, c’est possible ! Ce qui est génial avec les trains de nuit, c’est la personnalisation du trajet. Préparez au mieux votre voyage pour une expérience 100% réussie !


Une envie d’un grand voyage ?


Vous souhaitez vous rendre à l’étranger sans prendre l’avion ? Certains trains de nuit vous emmènent hors de nos frontières comme le fameux Paris-Moscou qui relie la Gare de l’Est à la Russie en 38 heures en passant par Berlin, Varsovie et Minsk.