Rechercher
  • SlowBreak

Un autre visage de la côte d’Azur : 5 destinations méconnues


Nice, Cannes ou encore Saint-Tropez n’ont plus de secret pour vous ? Et si vous exploriez la Côte d’Azur autrement ? La côte d’Azur, c’est aussi un arrière pays magnifique, surprenant et sauvage. Voici 5 idées d’escapades originales et méconnues et bien sûr accessibles en train !





Digne-les-bains


La capitale de la Lavande en Haute-Provence



Lavande rime si bien avec Provence ; et pour cause, le “brin bleu” est omniprésent à Digne-les-bains. Faites une halte au Musée de la Lavande en plein centre ville et apprenez-en plus sur la distillation ou encore flânez dans les petites boutiques offrant des parfums, savons et même des biscuits à la lavande.


Pour prendre un peu de hauteur sur la ville, enfilez vos chaussures de marche, regagnez rapidement les bois de pins et de chênes et dénichez ces beaux points de vue, près des sentiers des Trois chapelles ou des Oreilles d’ânes.


A Digne-les-bains, il fait aussi bon se détendre et se ressourcer au coin de l’eau. Le plan d’eau des Ferréols est notamment un espace idéal pour profiter d’un moment entre ami.es ou en famille. En plus, on peut s’y baigner gratuitement toute l’année !


Se rendre à Digne-les-bains en train : depuis Nice, via le mythique Train des Pignes, une des lignes ferroviaires insolites en France.



Grasse


Un des plus beaux balcons de la Méditerranée



Bienvenue à Grasse, à mi-chemin entre mer et montagnes, avec ses ruelles tortueuses, ses maisons à arcades, ses surprenantes villas et ses nombreuses fontaines.


Il règne à Grasse un microclimat favorable aux fleurs, ce qui fait de la ville la capitale mondiale du parfum depuis plus de trois siècles. Partout, sur les collines, des champs de roses centifolia, véritable pépite florale de la région. Pour un moment olfactif d’exception, rendez-vous à la Bastide Isnard ou dans les jardins du Musée International de la parfumerie.


Si vous êtes sportif.ve, sachez que plusieurs itinéraires à vélo partent de Grasse, à la découverte des villages provençaux colorés comme Gourdon, Cabris ou Peymeinade. Si vous êtes plutôt gourmand.e, vous voici au carrefour des traditions culinaires, autour du miel, du fromage, des bonbons à la fleur ou encore de la bière artisanale.


Se rendre à Grasse en train : facilement accessible depuis Cannes (25 minutes de train) ou Nice (1h de train).



Hyères


La ville des palmiers riche de 2400 ans d’histoire



Séjourner à Hyères, c’est profiter, le temps de quelques jours, d’un cadre de vie incroyable et de la douceur provençale. Il y fait beau 300 jours par an, ce qui permet aux nombreux orangers de prendre racine dans la ville. Si vous êtes un amoureux de la nature, laissez-vous charmer par la visite des jardins remarquables, un vrai tour du monde botanique !


Hyères se découvre très bien à pied. Pour cela, nous vous conseillons deux circuits au cœur de la vieille ville, l’un sur la ville haute, l’autre sur les bâtiments du XIXème siècle. Au détour d’une ruelle, vous croiserez des monuments ravissants et hauts en couleurs comme la Villa Mauresque, la Peniscola ou encore la Villa Tunisienne.


On dit que Hyères est aussi une terre de cinéma puisqu’elle accueillit le tournage de plusieurs films et séries mythiques comme Le Grand Bleu (1988) ou Le parfum de la Dame en noir (2005). Elle fut, aussi, le lieu de résidence de plusieurs écrivains célèbres comme Victor Hugo ou Léon Tolstoï.


Se rendre à Hyères en train : facilement accessible depuis Toulon (22 minutes de train) ou Marseille (1h20 de train).



Manosque


La cité légendaire de Haute-Provence



Situé entre le Parc naturel du Verdon et du Luberon, Manosque est une cité légendaire nichée dans un écrin de verdure préservée. Ici, la beauté de l’arrière-pays prend tout son sens. Les petites places ombragées, les fontaines, les terrasses traditionnelles et l’huile d’olive témoignent d’un patrimoine riche et authentique.


Suivez les traces de Jean Giono, écrivain natif de la ville, aux abords du Paraïs, sa maison où il vécut 40 ans. Déambulez entre les édifices religieux, les statues étonnantes ou encore la Maison de la Biodiversité. Cette visite inégalable vous plonge au cœur des vergers de Provence (cerise, pêche, figue, prunes etc.) et des potagers de légumes oubliés, le tout pour une agréable immersion culinaire.


Si vous êtes un adepte des points de vue saisissants, ne manquez pas la randonnée pour rejoindre la tour du Mont d’Or, dernier vestige du château, sur une colline surplombant la vallée de la Durance et la vallée de l’Asse. De là-haut, la vue sur les toits de la ville est somptueuse, de quoi prendre quelques superbes clichés souvenirs.


Se rendre à Manosque en train : facilement accessible depuis Marseille (1h30 de train) ou Avignon (1h40 de train).



Orange


La ville romaine du Haut-Vaucluse



Posons nos valises dans une ville éclatante du Haut-Vaucluse. L’empreinte historique est ici très forte car Orange regorge de magnifiques trésors, pour certains classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.


Faites un arrêt devant l’imposant théâtre, pour une évasion au temps des romains. Il est facile d’imaginer les tragédies, comédies et autres spectacles de danse qui s’y jouaient autrefois. Aujourd’hui, le théâtre est redevenu un lieu culturel et accueille parfois des concerts, le tout avec une acoustique incroyable !


Pour ceux qui aiment les produits du terroir, ne loupez pas le marché d’Orange, l’un des plus importants de la région, chaque jeudi matin. Flânez au milieu des étalages, entre spécialités culinaires locales et savoir-faire artisanal.


A Orange, il existe aussi des randonnées à vélo à couper le souffle. Au départ de la ville, vous serpentez entre les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux sans oublier les vignobles de Courthezon et de Châteauneuf-du-Pape. Mais attention, il faut avoir l’habitude de pédaler car cette balade vallonnée de 3 heures est réputée difficile. En résumé, 32 kilomètres d’efforts, de belles courbes et de paysages contrastés.


Se rendre à Orange en train : facilement accessible depuis Avignon (40 minutes de train) ou Lyon (2h15 de train).


94 vues1 commentaire