Rechercher
  • SlowBreak

TOP 3 des destinations les plus dépaysantes à quelques heures de chez vous (2)

Vous avez besoin de faire une pause et de vous évader le temps d’un week-end ? Nous vous avons préparé une sélection des trois destinations les plus dépaysantes à quelques heures de chez vous. Que vous voyagiez seul, à deux ou avec bébé dans le train. Que vous veniez de Bordeaux, Nantes ou Toulouse, découvrez comment faire un break sans passer trop de temps dans les transports.


Depuis Bordeaux


Angoulême



Que vous soyez fan de bandes dessinées ou non, Angoulême est une destination qui mérite d’être connue. Bien sûr, la ville entière se place sous le signe du fameux neuvième art. Il est présent sur les façades des immeubles, les panneaux de rue ou encore les caissons électriques. La présence du fleuve Charente, jadis utilisé pour le transport de marchandises, vous offrira l’opportunité de faire du pédalo et de savourer de précieux instants de calme. Ou de pratiquer différentes activités nautiques, pour les plus sportifs.


S’y rendre : prendre un TGV OUIGO depuis la gare de Bordeaux Saint-Jean et descendre à Angoulême 35 minutes plus tard.


Le Verdon-sur-Mer



Bordeaux est située en Gironde, mais vous êtes-vous déjà rendu au bout de son estuaire ? Lors d’un prochain week-end, saisissez l’occasion et rendez-vous au Verdon-sur-Mer. Dépaysement assuré ! Là, vous pourrez contempler le phare de Grave et Port Médoc. Pour une expérience vraiment originale, montez à bord du petit train touristique PGVS et laissez-vous transporter au milieu des forêts et des dunes pendant sept kilomètres. Un parcours pendant lequel vous apercevrez aussi le phare de Cordouan, classé monument historique.


S’y rendre : prendre un TER à la gare de Bordeaux Saint-Jean en direction du Verdon, terminus (environ 1h50).


Bergerac



Que direz-vous d’un petit tour dans les vignobles ? En pays de Bergerac, il n’y a pas que Cyrano que vous pourrez apercevoir au détour d’une rue du centre-ville. De l’avis de tous les connaisseurs, il est impossible de faire l’impasse sur le Château de Monbazillac. Les vignes du même nom sont en effet à l’origine d’un vin liquoreux AOC (appellation d’origine contrôlée). Promenez-vous entre les ceps, échangez avec les vignerons et dégustez un verre de vin dans le domaine du château. Enfin, embarquez à bord d’une gabarre (bateau traditionnel) pour une petite croisière sur la Dordogne. Cela vous permettra de découvrir sa réserve naturelle ainsi que l’île de la Pelouse.


S’y rendre : depuis la gare de Bordeaux Saint-Jean, prendre un TER en direction de Bergerac et y descendre 1h12 plus tard.


Depuis Nantes


Saint-Nazaire



Quand vous pensez à Saint-Nazaire, vous n’imaginez qu’un port gigantesque et des chantiers navals encore plus grands ? La cité portuaire a (heureusement) bien plus à offrir ! Également surnommée « la ville aux vingt plages », partez à leur découverte en empruntant le sentier des douaniers. Au gré de votre promenade, un littoral préservé s’offre à la vue. Il s’accompagne d’anciennes cabanes de pêcheurs typiques, pour un moment d’évasion assuré. Les amoureux de la marine militaire en profiteront pour visiter le sous-marin Espadon. Et pourront en apprendre davantage sur l’impressionnant chantier de rénovation de ce bâtiment de guerre.


S’y rendre : comptez 1 heure de trajet en TER depuis la gare de Nantes en direction de Le Croisic. Descendre à la gare de Saint-Nazaire.


Saint-Gilles-Croix-de-Vie



Située sur la Côte de Lumière (le littoral vendéen) la commune de Saint-Gilles-Croix-de-Vie présente une importante diversité de paysages. Forêts et marais, dunes sablonneuses et côtes rocheuses se succèdent ainsi à travers tout le territoire. Adeptes des bons produits, vous pourrez déguster, dans tous ses états, la sardine de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, produit emblématique de la ville. Assistez au retour des bateaux lors d’une flânerie sur les quais de la jetée, pour une activité dépaysante à souhait. Le village de pêcheurs, quant à lui, a su conserver son cachet d’antan et retrace les récits des marins d’alors. Ils sont gravés sur les murs en pierres qui composent ces cabanes si caractéristiques.


S’y rendre : prendre le TER en direction de Saint-Gilles-Croix-de-Vie depuis la gare de Nantes pendant 1h15.


Châteaubriant



À Châteaubriant, un seul mot d’ordre : artisanat (local) ! L’agglomération de Loire-Atlantique se targue en effet d’un patrimoine (gastronomique) incontournable. Fermes agricoles, mielleries, marchés de producteurs… Une chose est sûre, vous allez vous régaler ! Des visites guidées sont organisées de février à décembre au Château de Châteaubriant. Tandis que la grande foire de Béré a lieu tous les ans le second week-end de septembre. Terminez votre séjour en beauté avec une balade le long de la Chère. Arrêtez-vous également pour un moment détente au Jardin des Lilas, non loin de là.


S’y rendre : à la gare de Nantes, prendre un TER en direction de Châteaubriant Tram Train et descendre à cet arrêt 1h15 plus tard.


Depuis Toulouse :


Najac



Rendez-vous dans l’Aveyron pour passer quelques jours dans ce magnifique village médiéval niché le long d’une arête rocheuse. Au bout d’une rue unique à flanc de montagne, vous pourrez visiter le château fort de Najac, bâti par le frère de Saint-Louis. Perché au niveau de la muraille, appréciez le panorama sur la rivière Aveyron et le village encerclé de forêts. N’oubliez pas d’emporter de bonnes chaussures, car les sentiers pour se rendre sur place sont souvent très escarpés.


S’y rendre : prendre un TER à la gare de Toulouse Matabiau en direction de Capdenac et descendre à la gare de Najac (1h30 environ).


Castres



La ville de Castres est sans aucun doute réputée pour son club de rugby. Elle gagne pourtant aussi à être connue par les amateurs d’art pour son musée Goya*, hommage à la peinture hispanique. Pleines de poésie et de charme, les maisons de l’Agout vous raviront lors d’une promenade au centre-ville, le long de la rivière du même nom. À la nuit tombée, celles-ci sont même éclairées pour offrir un spectacle entièrement différent, mais non moins impressionnant.


S’y rendre : à la gare de Toulouse Matabiau, prendre un TER en direction de Mazamet pendant 1h8 environ et descendre à la gare de Castres.


*Le musée est actuellement en rénovation, jusqu’à la fin de l’année 2022.


Foix



Foix n’est pas une énième ville médiévale française. Il s’agit bien d’une cité flanquée du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises ; offrant un panorama spectaculaire sur la vallée qu’elle domine. Le chemin pourra vous sembler ardu. Assurez-vous cependant de grimper jusqu’à la forteresse qui surplombe le village. En contrebas, au cœur de la vieille ville, laissez-vous charmer par les ruelles commerçantes et les placettes bordées de cafés et de terrasses pour savourer votre séjour.


S’y rendre : depuis Toulouse Matabiau, monter à bord d’un TER en direction d’Ax-les-Thermes et descendre à la gare de Foix au bout de 1h15 environ.



140 vues0 commentaire