Rechercher
  • SlowBreak

Où profiter des couleurs de l'automne en France ?

Pourquoi l’automne ne serait-il pas lui aussi une période propice au voyage ? L’été touche à sa fin, les journées raccourcissent et les températures redescendent : l’équinoxe d’automne 2022 aura lieu le 23 septembre. L’Hexagone fourmille de petits coins de paradis où tirer le meilleur parti de cette saison si spéciale. Car les couleurs automnales que l’on peut y admirer parlent d’elles-mêmes. L’automne n’est pas forcément synonyme de grisaille et d’humidité. La preuve avec cet article : découvrez tout de suite où profiter des couleurs de l’automne en France !


Un cercle chromatique fascinant dans le Mercantour



Les plus beaux endroits de France en automne ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Si vous étiez déjà dans le Parc national du Mercantour en d’autres saisons de l’année, apprêtez-vous à être surpris ! C’est sous un tout autre visage que vous le découvrirez pendant les mois qui suivent la fin de l’été. Randonnées en altitude, sommets tout juste enneigés, et, surtout, végétation mordorée dont on ne se lasse pas. Les vastes étendues boisées qui composent la réserve exposent leur fourrure chatoyante pour votre plus grand plaisir.


À environ 60 kilomètres à l’est du parc se trouve la vallée des Merveilles, qui porte bien son nom ! Un site (merveilleux !) à ne pas manquer en cette saison. Vous marchez au milieu des conifères et des résineux, dans un décor sauvage et préservé. Teintes vives orangées par-ci, jaunes d’or et gammes de pourpre par-là… La couleur des feuilles en automne ne laisse personne indifférent. Le plus difficile sera assurément de repartir en laissant derrière vous cet éventail de couleurs.


Accessible via le Train des Pignes entre Nice et Digne-les-Bains. Gare la plus proche : Puget-Théniers.


Promenade automnale dans les vignobles



Il n’existe pas de saison plus appropriée à l’automne que celle des vendanges. Région viticole par excellence, l’Alsace et sa Route des Vins font office d’incontournables en cette période. Sur les versants escarpés où croissent une multitude de pieds de vigne, vous pourrez contempler une palette de nuances chaudes. Coloris dorés ou vermillon, en passant par les tons ocre et safran… Les coteaux dédiés à la culture du raisin sont tout simplement sublimes à l’approche de l’automne. Les grandes étapes de cet itinéraire historique sont de plus ponctuées d’une succession de villages au charme caractéristique. Maisons à colombages, petites rues pavées, échoppes locales… Vous aurez tôt fait de succomber à leur attrait !


Des châteaux méconnus, la France en regorge. Dans cette région aussi ils sont légion. Vous pouvez démarrer votre périple depuis Strasbourg et poursuivre vers le sud en direction de Colmar. Depuis les ruines du Haut-Koenigsbourg ou du château de Saint-Ulrich, la vue sur la vallée est incroyable. Entre plaines et collines, les ceps s’étendent presque à l'infini, tels des flots ambrés recouvrant la montagne. En contrebas, les hameaux de Ribeauvillé, Riquewihr et Kaysersberg se dévoilent dans un paysage de carte postale. Non-initié ou expert en oenologie, profitez-en pour visiter les caves et les domaines qui ponctuent ce parcours exceptionnel. Une occasion unique de rencontrer des vignerons passionnés prêts à partager leur enthousiasme et à vous faire découvrir des arômes singuliers.


Accessible en train depuis Paris Gare de l’Est jusqu’à Strasbourg (1 h 46).


Couleurs automnales en France dans le Queyras



Pendant cette période de transition, les arbres, dont la robe se pare d’une admirable lumière dorée, forment un tableau ravissant. Le Parc naturel régional du Queyras, dans les Hautes-Alpes, permet de profiter de l’été indien et de s’émerveiller sans fin. La raison ? Ses forêts de mélèzes, qui s’étendent à perte de vue. Ces tons flamboyants, vous pourrez aussi les contempler à la surface des lacs alentour. Le Lac Miroir, à 2215 mètres d’altitude, est accessible depuis le village de Ceillac. Comptez deux bonnes heures de marche pour y parvenir. Mais, au sommet, quelle récompense : une explosion de couleurs chaudes et cuivrées vous attend. Malgré la fatigue qui risque de se faire sentir, nous vous recommandons de pousser jusqu’au Lac Saint-Anne. Si les arbres ont disparu, l’eau aux reflets d’aigue-marine ne gâche en rien le spectacle. Prenez le temps de vous imprégner de ce décor minéral. Le Col Girardin d’un côté et le massif des Écrins de l’autre protègent ce cirque glaciaire impressionnant.


À l’opposé, légèrement en contrebas, se trouve le lac de l’Orceyrette, l’une des plus idylliques étendues d’eau d’Europe du Sud. Là aussi l’automne compose l’une de ses plus belles partitions. Grâce à une flore principalement composée de pins cembro réputés pour leur capacité à pousser en altitude, l’émerveillement est garanti. Depuis Villar-Saint-Pancrace, ce lac est facilement accessible et un sentier aménagé permet d’en faire le tour. Le circuit vous fera passer à proximité du Bois des Ayes, une réserve biologique remarquable. Si vous êtes chanceux, vous apercevrez peut-être même une chouette chevêchette, la plus petite d’Europe.


Effectuer un séjour dans le Queyras est une parfaite illustration de la richesse naturelle française. Nombreux sont les témoignages de voyageurs qui se sont crus au Canada ou en Norvège entre lacs, montagnes et conifères. Une preuve supplémentaire, si besoin, qu’il est inutile d’aller à l’autre bout du monde pour avoir les yeux qui pétillent.


Gares les plus proches : Mont-Dauphin ou Molines-en-Queyras depuis Marseille, Grenoble ou Valence.


Un camaïeu d’automne en Camargue



L’un des plus beaux endroits de France en automne se situe dans le delta du Rhône. La Camargue est une région naturelle qui a bien plus à offrir que des marais salants. Et, lorsque l’automne approche, la faune et la flore camarguaises, si particulières, enfilent leur habit distinctif. Sansouires et salicornes - végétations typiques de cette région - s’ornent de rouge. Après la saison estivale, les flamants roses arborent un plumage éclatant. Bref, nous ne saurions trop vous conseiller de visiter la Camargue en automne. Cet espace préservé saura ravir tous les profils de voyageurs.


Rendez-vous dans le village de Salin-de-Giraud pour bénéficier d’un superbe panorama sur les salants et le phare de Faraman. Depuis le château de Tourvieille, vous apercevrez l’étang du Fangassier et celui du Galabert. Que vous soyez en quête de dépaysement ou de beaux clichés à réaliser, vous trouverez forcément votre bonheur. La Camargue est un lieu idéal si vous cherchez à faire du cyclotourisme. Les tracés cyclables ne se comptent pas sur les doigts de la main. Mais, à pied ou à vélo, vous pourrez apprécier à leur juste valeur les tonalités blondes, fauves et auburn.


Passer quelques jours en Camargue à cette saison permet aussi de profiter d’un climat encore doux, fort agréable. Et de se laisser éblouir par des couchers de soleil souvent spectaculaires ! Simplement assis au bord de l’eau, laissez-vous bercer par le roulement des vagues et le cri des goélands.


Accessible en train depuis Lyon Part-Dieu jusqu’à Arles (comptez entre 2 et 3 h de trajet).



Des vacances dans la Drôme pour profiter des couleurs de l’automne



Si votre objectif est d’en prendre plein les yeux avant le retour de l’hiver, cette destination est faite pour vous. Nichée en plein cœur de la Drôme, la forêt de Saou mérite qu’on s’y attarde. Attention, il ne s’agit pas de n’importe quelle forêt. Classée Espace Naturel Sensible depuis 2003, cette zone forestière abrite une biodiversité rare. Et les éco-gardes veillent au grain pour assurer la protection des espèces animales et végétales qui s’y développent. La forêt de Saou revêt mille et un reflets d’automne ardents. Ceux-ci se déclinent sur la rocaille, les landes, les falaises et les corniches. Car le parc, vaste de 2500 hectares, ceint d’un rempart de calcaire, ravira les amateurs de randonnées. D’innombrables sentiers habitent la forêt et les sommets, d’où observer à loisir cette richesse de couleurs naturelles, ne manquent pas. Roche Courbe, Le Veyou et le Signal composent l’ensemble montagneux appelé Les Trois Becs, culminant à 1589 mètres d’altitude.


Il ne fait aucun doute que vous serez ébloui par ce « pli » formé par l’écorce terrestre. Objet de curiosité pour de nombreux géologues, ce synclinal compte parmi les plus beaux d’Europe. Tout au long du chemin, vous passerez à côté de lieux incontournables. L’Auberge des Dauphins, notamment, invite à découvrir les ressources naturelles et culturelles des environs. Le château de Piégros, aujourd’hui propriété privée, peut se visiter de l’extérieur. La chapelle Saint-Médard, quant à elle, domine la forêt de Saou pour offrir un superbe panorama sur la vallée. Enfilez vos meilleures chaussures et partez sur un chemin de crêtes pour accéder à un paysage emblématique aux couleurs automnales.


Accessible en train depuis Lyon Part-Dieu jusqu’à Valence Ville (1 h 12 environ) puis en bus jusqu’à Crest (35 minutes).



Avec ces destinations hautes en couleur, vous n’avez plus besoin de vous demander où partir en automne. Le temps d’un week-end, pour une semaine ou plus… Les meilleures destinations d’automne se trouvent assurément en France !


80 vues0 commentaire