Rechercher
  • SlowBreak

Comment préparer un voyage en train : conseils et itinéraires

Cette année, vous avez décidé de voyager en train, pour limiter vos émissions de gaz à effet de serre ? Bravo ! Le train émet jusqu’à 80 fois moins de CO2 que l’avion* et représente donc une manière de voyager plus responsable. Toutefois, pour être certain de passer de bonnes vacances, un minimum de préparation s’impose. Découvrez tout de suite nos conseils pour bien préparer un voyage en train et partir l’esprit serein. Sans oublier des idées d’itinéraires pour parcourir la France en laissant la voiture au garage !



Partir en vacances en train : voyagez léger !


Commençons par un petit rappel. Si vous avez déjà pris le train, vous savez sans doute que l’espace est relativement restreint dans les voitures. Exit donc la valise au format XXL ! Privilégiez la praticité et dressez la liste des affaires essentielles à prendre avec vous. Dans l’idéal, limitez-vous à un sac à dos ou à une petite valise à roulettes.


Avis aux plus sportifs : allier voyage en train et cyclisme est tout à fait possible. Assurez-vous simplement de vérifier les horaires pendant lesquels vous êtes autorisé à placer votre vélo dans le train. Le transport de votre deux-roues est entièrement gratuit, sauf à bord des trains TGV INOUÏ, OUIGO et INTERCITÉS. Ce ne sont pas les pistes cyclables qui manquent en France. Une excellente raison de voyager en train puis de pédaler pour le reste des vacances dès votre arrivée en gare.


Pensez aux divertissements


Il est bien sûr possible de s’évader en train à seulement quelques heures de chez soi. Cela dit, il est fort probable que votre trajet dure plus de soixante minutes. Prévoyez de quoi lire ou un casque audio pour écouter votre playlist favorite. Ne pas anticiper la durée du trajet en train pourrait susciter de l’ennui, ce qui risquerait de gâcher toute l’expérience.

Vous ne voyagez pas seul, mais avec de petites personnes espiègles ? Découvrez tous nos conseils pour préparer votre voyage en train avec un bébé ou des enfants et partir sereinement !



Voyage en train : Lyon-Strasbourg en moins de 4 heures de trajet



Quitter la capitale des Gaules pour se rendre dans le chef-lieu du Grand Est, en voilà une bonne idée ! À bord d’un TGV en direction du Luxembourg, vous verrez même du pays avant d’arriver à destination. Les gourmands et amateurs de gastronomie seront ravis, puisque le premier arrêt se fera en gare de Dijon. Aux alentours, les vignobles de Bourgogne s’étendent à perte de vue. Dijon est également renommée pour son condiment apprécié de tous. Le train se remet en marche, et vous arrivez un peu plus tard à Besançon, berceau de l’horlogerie française. Ses fortifications, construites par Vauban, lui donnent des allures de bastion imprenable. Escale suivante, Belfort ; autre cité au patrimoine architectural foisonnant. Le Lion d’Auguste Bartholdi, sa propre citadelle Vauban et des sites fortifiés à n’en plus finir… Pas de doute, il s’agit bien d’une ville chargée d’Histoire ! Avant-dernier stop, Mulhouse, ville authentique réputée pour sa Cité du Train et son musée de l’Impression sur Étoffes. Enfin, vous arrivez à Strasbourg. Ville européenne par excellence, sa richesse architecturale vous ravira tout au long de votre séjour. Quartier de la Petite France et maisons à colombages, Ponts Couverts, Place Kléber et, bien sûr, la fameuse cathédrale. Une chose est sûre : Strasbourg a plus d’un visage !


S’y rendre : prenez un TGV en direction du Luxembourg en gare de Lyon Part-Dieu.


Voyager en train pendant une heure et être en vacances



Parlons d’un voyage en train certes court, mais non moins dépaysant : Nantes-La Baule. Rassurez-vous, cette destination est bien plus qu’une station balnéaire touristique ! À bord d’un TER et en moins d’une heure, vous pourrez prendre un bol d’air frais dans la forêt d’Escoublac. Vous passez tout d’abord par Savenay, où il y a fort à voir et à faire. Visiter le château de Rio Froment et ses jardins attenants. Passer près du Couvent des Cordeliers. Marcher en direction de Cordemais pour admirer la Villa Cheminée. Parcourir l’Estuaire de la Loire et ses sillons jusqu’à l’Observatoire Kawamata… Deuxième escale, Saint-Nazaire. Que vous soyez cinéphile ou non, marchez jusqu’à la plage de Saint-Marc-sur-Mer. Elle figure dans le célèbre film Les Vacances de Monsieur Hulot de Jacques Tati. On comprend mieux pourquoi lorsqu’on débouche sur cette bande de littoral préservé qui s’ouvre sur l’Atlantique. Le train file ensuite vers Pornichet : passez par le centre-ville et poursuivez votre promenade jusqu’à la Pointe du Bé. Vous pourrez profiter d’un panorama unique et d’une atmosphère désuète au milieu des villas du 18ème siècle. Vient alors le moment pour vous d’arriver à destination, à La Baule-Escoublac. Pour une expérience médiévale digne de ce nom, le Château de Careil est à ne pas manquer. À deux pas des marais salants de Guérande, ce manoir historique se trouve à proximité du centre-ville. D’où vous pourrez également marcher jusqu’à la baie du Pouliguen pour admirer la vue sur l’océan Atlantique.


Des Calanques au Mont Saint-Clair



Cet été, quittez Marseille pour une autre superbe destination côtière, Sète. Prenez un TER en gare de Marseille Saint-Charles jusqu’à Montpellier St-Roch dont la majorité du patrimoine naturel inestimable est protégé. Direction Sète, où vous arriverez 16 minutes plus tard (comptez 2h15 de trajet au total). Avec 12 kilomètres de plage de sable fin, de belles promenades vous y attendent ! Les amoureux d’art s’empresseront de se rendre au Musée à Ciel Ouvert pour une balade artistique au fil de l’eau. Sans oublier l’archipel de Thau ainsi que la Pointe-Courte, ancien village de pêcheurs aux cabanons colorés et pittoresques.


Partir en train dans le Sud : de Toulouse à Agde



Le sud de la France, ce n’est pas uniquement la Côte d’Azur ! Pourquoi ne pas prendre le train à Toulouse, pendant 1h45, pour voir du pays sans voiture ? Vous ferez une première halte dans la célèbre cité moyenâgeuse de Carcassonne. On ne présente plus cette ville historique classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Poursuivez votre voyage jusqu’à Narbonne, dont le canal de la Robine est lui aussi inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. Troisième arrêt : Béziers. Détendez-vous le long du Canal du Midi, œuvre de l’architecte Pierre-Paul Riquet ; et admirez la cathédrale Saint-Nazaire. Ultime escale, Agde. Connu pour ses nombreuses plages, Le Cap d’Agde vous surprendra surtout par son architecture grecque vieille de 26 siècles ! Le Mont Saint-Loup, quant à lui, est un ancien volcan dont l’accès est interdit aux automobilistes. Surplombant le Cap à 113 mètres de hauteur, il offre un panorama époustouflant aux reflets gris irisés.


Délaisser Paris pour Deauville, sans conduire



En à peine plus de deux heures, éloignez-vous de la capitale et prenez un train pour vous évader en Normandie. Vous passerez par la ville d’Évreux, où se situe l’imposante et gothique cathédrale Notre-Dame. Arrêt express à Bernay, labellisée « Villes et Pays d'art et d'histoire » depuis 2012. Quelque temps plus tard, c’est Lisieux qui se découvre sous vos yeux. Elle propose deux promenades touristiques permettant d’admirer des lieux et monuments incontournables, vestiges de son passé médiéval. Cathédrale Saint-Pierre, musée du vieux Lisieux, palais épiscopal… Vous repartez pour Pont-l’Évêque, commune célèbre pour ses singulières maisons à pans de bois. Au bout de ce voyage en train, vous atteignez Deauville ! Marchez sur Les Planches, une promenade côtière au gré des villas anglo-normandes, jusqu’à la Côte Fleurie. Falaises et paysages incroyables vous y attendent !


Le petit mot de la fin


Vous avez toutes les clés en main pour préparer un voyage en train et parcourir la France par les rails. Gardez en tête que votre train pourra être retardé ou qu’un imprévu risque de bousculer votre programme. Quoi qu’il arrive, essayez de rester décontracté. Vous partez en vacances et, même avec quelques heures de décalage, votre destination vous attendra toujours les bras ouverts ! C'est aussi ça l'esprit du slow tourisme !


*Calcul issu de la Base Carbone de l’ADEME, 2019.


94 vues0 commentaire