Rechercher
  • SlowBreak

Ces plages et rivières méconnues de France

Nice, la Côte d’Azur et ses galets, Saint-Tropez et la plage de Tahiti, Cannes et la Croisette. Ou encore le Doubs, la Dordogne, le Tarn… Autant de lieux et de cours d’eau célèbres et prisés des touristes en visite dans l’Hexagone. Mais qu’en est-il des plages et rivières méconnues de France ? Que diriez-vous de passer un week-end au bord d’une petite crique sauvage ou d’une plage “secrète” ? Notre beau pays regorge de sites d’exception et de villes surprenantes souvent inconnus du grand public. Il faut dire qu’avec 4000 kilomètres de littoral, et plus de 125 000 cours d’eau, il y en a des choses à voir ! C’est pourquoi nous vous proposons une sélection de plages et cours d’eau uniques en France. Des lieux où vous pourrez profiter du calme environnant à l’abri des regards et de la foule. Prenez un maillot de bain, un paréo ou un bermuda, une paire de tongs, et préparez-vous à respirer les embruns !


Carantec, la perle du Finistère



De nombreuses plages de Bretagne sont méconnues du grand public. La plage de Tahiti, située sur la presqu’île de Carantec en Bretagne, en fait partie. Pour accéder à cette crique (presque) déserte, on peut emprunter un charmant chemin côtier. Ce dernier relie notamment la pointe du Cosmeur à celle de Pen Al Lan. Depuis la langue de sable constituée par la plage de Tahiti, émerveillez-vous face à l’Île Louët et son phare. C’est également là que se trouve le Château du Taureau, dans la baie de Morlaix. Si le cœur vous en dit, vous pourrez même prévoir une sortie en mer pour le visiter. (N’oubliez pas que ce sont les marées qui déterminent les horaires de visite). De retour sur la terre ferme, réalisez le Tour de Carantec pour découvrir l’estuaire de la Penzé et l'Île Callot. La randonnée de 18 km est, elle aussi, soumise aux mouvements de la mer. Il est conseillé d’emporter des jumelles pour profiter pleinement de la richesse de ce territoire sauvage. Enfin, poussez jusqu’à la Chaise du Curé, un site historique d’où le panorama est absolument magnifique.


Comment s’y rendre : depuis la gare de Nantes, prendre un TER jusqu’à Rennes (1 h 17) puis changer pour un TER en direction de Brest. Après 1 h 35 environ, descendre à la gare de Morlaix. Prendre le bus ligne 28 à l’arrêt Viaduc jusqu’à l’arrêt de bus Collège des 2 Baies à Carantec (environ 20 min).


Une plage méconnue en France, d’accès piéton uniquement



Vous êtes-vous déjà rendu à Lacanau, en Nouvelle-Aquitaine ? Cette commune du sud-ouest de la France, station balnéaire très fréquentée, abrite pourtant l’une des plus belles plages du pays. Inaccessible aux voitures, elle est par conséquent préservée des aléas d’une fréquentation trop élevée. Il s’agit de la plage du Lion, également appelée plage Super Sud. Elle doit son nom à un navire qui s’échoua jadis sur ces côtes. Pour rejoindre ce petit bout de littoral, il est nécessaire de marcher ou de prendre le vélo. Une condition qui suffit à dissuader la plupart des estivants de s’y rendre. Et ça, c’est une bonne nouvelle pour vous ! Non surveillée, cette plage est l’endroit idéal pour se détendre et profiter de dunes à perte de vue. À quelques pas de là, vous trouverez quelques vestiges de la Seconde Guerre mondiale. Assorti d’un blockhaus, un morceau de la fortification AR-14 du Mur de l'Atlantique se dresse encore face au golfe de Gascogne.


Comment s’y rendre : depuis la gare de Bordeaux Saint-Jean, prendre le bus n°702 en direction de Lacanau Océan et descendre à cet arrêt 2 heures plus tard.


Une rivière trop souvent oubliée : le Lot




Affluent de la Garonne, le Lot n’est pas forcément la première rivière à laquelle on pense pour se baigner. Et pourtant. Entre Cahors et Figeac, le soleil vient parfois réchauffer les couches de calcaire entre lesquelles il serpente. Ce cours d’eau se transforme alors en plage naturelle irrésistible. Différentes options s’offrent à vous profiter de ce coin de nature remarquable. Vous pouvez notamment vous baigner à :



Ce dernier lieu est d’ailleurs un village médiéval incontournable à la beauté rare. Juché au sommet d’une falaise dominant le Lot, Saint-Cirq-Lapopie est classé Plus Beau Village de France. Vous savez ce qu’il vous reste à faire cet été !

Petit bonus à exploiter tant que vous êtes dans la région : visiter les eaux des nombreux affluents du Lot. Tous offrent des eaux de qualité, dans lesquelles il est agréable de se baigner. Si vous en avez l'opportunité, ne manquez pas de tremper les pieds dans le Célé, la Cère ou la Dordogne.


Comment s’y rendre : depuis la gare de Toulouse Matabiau, prendre un train TER en direction de Brive-la-Gaillarde, et descendre à la gare de Cahors environ 1 h 15 plus tard. (De nombreux autres itinéraires existent en partance de la gare de Toulouse).


Une plage bien cachée en Gironde



Si l’on vous dit plage Vensac, dans la région du Médoc, cela ne vous dira probablement pas grand-chose. Située à une quinzaine de kilomètres de Soulac-sur-Mer, elle fait partie des plus belles plages sous-cotées de France. Et pour cause : les habitants de Vensac, conscients de leur chance, se gardent bien d’en ébruiter l’existence. Épargnée par le tourisme de masse, la plage Vensac conserve sa beauté sauvage et immaculée.

Si ce rivage est très peu fréquenté, c’est également parce que la baignade n’y est pas surveillée. Les plus téméraires seront vigilants s’ils décident de piquer une tête. Les autres pourront tout à fait flâner le long des deux kilomètres de littoral et faire barboter leurs pieds dans l’eau. En arrivant par le centre du village, vous croiserez le Moulin de Vensac et son charme désuet. Toujours en activité, il se visite tous les jours, d’avril à octobre.


Comment s’y rendre : depuis la gare routière de Bordeaux Saint-Jean, prendre le bus ligne 1 vers l’aéroport de Bordeaux-Mérignac (20 min). À l’arrêt Gambetta-Mériadeck, changer pour le bus ligne 703 en direction de la gare de Lesparre-Médoc (1 h 45). Descendre à l’Hôtel de Ville et prendre un dernier bus ligne 713 jusqu’à la Planquette-Vensac (27 min).


À moins d’1 h 30 de Paris : le Loing



Cette recommandation s’adresse principalement aux Parisiens, mais pas seulement. Vous aussi, à l’approche de l’été, vous vous mettez en quête d’un lieu rafraîchissant à proximité de la capitale ? Ne cherchez plus, nous l’avons trouvé pour vous. Il est bien question d’un pont, mais, évidemment, il ne s’agit pas du pont du Gard. Les riverains qui s’efforcent d’échapper à la chaleur estivale viennent plonger leurs orteils au pied du Pont de Grez-sur-Loing. Située à seulement 80 kilomètres au sud de Paris, la commune de Grez-sur-Loing fait office de point de chute idéal le temps d’un week-end. Le vieux pont médiéval, composé de 10 arches très bien conservées, constitue l’endroit rêvé pour pique-niquer et étendre sa serviette. Affluent de la Seine, le Loing s’étend sur 143 kilomètres et sillonne, entre autres, à travers Nemours et Moret. Un lieu privilégié, accessible en transports en commun, parfait pour vous évader sans partir à l’autre bout de la France !


Pour vous y rendre, partez de la Paris Gare de Lyon et prenez un TER en direction de Laroche-Migennes. Descendez en gare de Melun, puis prenez le bus 34 vers la Place Verdun. Sortez à la Gare Carnot, puis prenez le bus 7D vers la Place Parodi, jusqu’à l’arrêt École Grez-sur-Loing. Marchez ensuite jusqu’à la rue du Vieux Pont.


Dans le Morbihan : une plage qui vaut de l’or



Et c’est bien peu de le dire ! À Pénestin, la plage de la Mine d’or, qui s’étend sur deux kilomètres, est encadrée de falaises jaune doré. La couleur de ce précieux alliage se reflète jusque dans les moindres recoins de cette anse sauvage. Un temps exploitée comme mine d’or, la plage n’en reste pas moins un véritable trésor de nos jours. Elle est particulièrement appréciée des parapentistes qui utilisent les parois rocheuses avoisinantes pour décoller. Profitez de l’occasion pour emprunter le chemin des Douaniers et vous promener jusqu’à la Pointe du Bile. Pourquoi ne pas vous adonner à la pêche à pied une fois arrivé à destination ? En cette saison, coquillages et crustacés abondent à marée basse. Depuis la péninsule, vous pourrez aussi contempler les trois formations rocheuses qui se dessinent au loin. L’île à Bacchus, l’île du Béchet et l’île d’Aloès servent effectivement de réserves ornithologiques.


Comment s’y rendre : depuis la gare de Nantes, prendre un TER en direction de La Baule-Escoublac (54 minutes). À l’arrêt Athanor, prendre le bus n°7 en direction de Pénestin et descendre à l’Office du tourisme.



Cette liste de plages et rivières méconnues en France planter votre parasol n’est évidemment pas exhaustive. Il ne tient qu’à vous d’en découvrir d’autres. Comme ces lacs et plages éco-responsables proches de Paris, susceptibles de vous intéresser. Quoi qu’il en soit, vous avez toutes les clés en main pour poser votre serviette loin de tout/s cet été.


104 vues0 commentaire