Rechercher
  • SlowBreak

3 idées d’escapades pour combiner vélo et train

Dernière mise à jour : juin 7

Aujourd’hui, nous vous emmenons sur nos belles routes cyclables de France, avec des itinéraires surprenants et ressourçants. Prendre un train avec son vélo, pédaler dès la sortie de la gare et voir défiler les paysages sous nos yeux, c’est aussi ça voyager slow et profiter de l’instant présent. On vous donne 3 idées d’itinéraires faciles à emprunter le temps d’un week-end et des bons conseils pour partir en toute sérénité !



La Véloscénie

De Paris au Mont-Saint-Michel


Cet itinéraire de 450 kilomètres, au départ de la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris, traverse l’Ouest de la France vers la Normandie. Sillonnez entre chemins forestiers, monuments historiques, vallée de la Chevreuse, du Perche et bocage Normand.




Inspiration pour un week-end

Un week-end à vélo autour de Chartres (niveau facile)


→ Jour 1 : Maintenon - Chartres (20,5 km) : Départ en train depuis la gare de Paris-Montparnasse. 50 minutes à bord d’un TER suffiront à vous conduire à Maintenon. La journée commence avec une visite du château puis s'ensuit une balade au cœur des jardins à la française. Tous en selle vers Chartres, avec un arrêt devant la majestueuse cathédrale classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. A la tombée de la nuit, Chartres s’illumine avec un spectacle féérique haut en couleurs et en lumières. De quoi passer une belle soirée avant de reprendre la route le lendemain.


→ Jour 2 : Chartres – Illiers-Combray (33,5 km) : Bien évidemment, si vous avez une journée supplémentaire, n’hésitez pas à visiter la ville car elle regorge de nombreux secrets et endroits atypiques. C’est parti pour une belle journée à vélo à travers la Beauce jusqu’à Fontenay-sur-Eure. Attention aux bosses sur ces routes agricoles avant de rejoindre Illiers-Combray où une halte au Pré Catelan s’impose, jardin qui inspira les œuvres de Marcel Proust. Avant de reprendre le train, profitez d’une pause gourmande et locale avec la fameuse madeleine de Proust.




Les bons conseils de SlowBreak :


  • Lors de votre réservation de train sur le site de la SNCF, ne cochez pas la case “je voyage avec un vélo non plié, non démonté”. Vous risquez de ne pas voir tous les résultats de voyages possibles ; alors que tous les trains entre le Mont-Saint-Michel et Paris disposent d’un espace pour les vélos !


  • Si vous avez été un peu ambitieux sur le parcours, sachez qu’il y a 5 gares intermédiaires entre Rambouillet et Chartres, très fréquemment desservies. Faire une partie de l’itinéraire en train, c’est tout aussi sympathique et reposant 🙃 !


  • La Véloscénie, c’est aussi plusieurs hébergements labellisés La Clef Verte, notamment à Illiers-Combray, Chartres ou Magny-les-Hameaux. Alors si vous souhaitez passer la nuit dans un établissement avec une démarche responsable, n’hésitez pas à checker les disponibilités de ces lieux.



Le canal des 2 mers

De l’Atlantique à la méditerranée


Plus besoin de choisir entre Bordeaux, Toulouse ou Montpellier. Voici un superbe itinéraire du sud de la France, long de 750 km, via l’Estuaire de la Gironde et le Canal du midi. Au détour de paysages époustouflants, vous pédalez parmi des joyaux architecturaux et naturels, de quoi nourrir des souvenirs exaltants !



Inspiration pour un week-end de 3 jours

115 km entre Bordeaux et Marmande (niveau intermédiaire)


→ Jour 1 : Bordeaux - Rauzan (46 km) : C’est parti pour 2h de train depuis Paris-Montparnasse jusqu’à Bordeaux. Pensez bien à réserver votre place billet + vélo en avance car les emplacements vélo dans les TGV ne sont pas si nombreux. Une fois arrivé.es à Bordeaux, franchissez la Garonne et suivez la piste cyclable Roger Lapébie, au milieu des vignes et de la forêt. Cette ancienne ligne de chemin de fer vous mènera jusqu’à Rauzan, village médiéval surplombé par son château.


→ Jour 2 : Rauzan - Marmande (69 km) : Aujourd’hui c’est une grosse journée à vélo qui vous attend. Le chemin vous mène jusqu’à Sauveterre-de-Guyenne. Vous rencontrez quelques petits dénivelés en début de parcours puis vous retrouvez les chemins de campagne à la Réole, longeant la Garonne. La journée vélo se termine à Marmande, capitale de la tomate ! Vous aurez bien mérité de déguster une spécialité locale à l’arrivée.


Jour 3 : retour vers Paris : Prenez un TER en direction de Bordeaux. La bonne nouvelle c’est que c’est gratuit pour charger son vélo à bord ! Vous avez quelques heures devant vous pour vous balader dans Bordeaux. Voici quelques idées pour découvrir la ville sous un nouvel angle juste ici ! Retour en train vers Paris en deux heures, de quoi réfléchir à la poursuite de l’itinéraire lors d’un prochain séjour dans le sud.



Les bons conseils de SlowBreak :


  • Si vous aimez dormir en pleine nature, il existe plusieurs points étapes sur le parcours du canal des 2 mers. Des campings et des aires naturelles gratuites avec accès aux toilettes, douche et lavabo, de quoi voyager à moindre coût de manière authentique et simple.


  • Le canal des 2 mers est relié à de nombreuses autres véloroutes ; alors si vous changez d’avis à la dernière minute, sachez que vous pouvez rejoindre l’itinéraire de la Vallée du Lot, celui du Tour de Gironde ou encore celui du PassaPaïs.


  • Impossible de suivre le parcours sans vous arrêter dans un vignoble ! Selon le tracé que vous aurez choisi, faites une halte dans l’un des domaines viticoles de la région. Entre les vins du Languedoc, les pineaux et cognac et le pays de Thau, vous avez l’embarras du choix !


La voie bleue

De Lyon à la porte du Luxembourg


Une véritable escapade au bord de l’eau, à travers la Moselle et la Saône, s’étirant sur une partie de l’Est de la France, entre Lyon et le Luxembourg. Bienvenue dans une vélo route méconnue, au cœur de petits villages, vignobles, champs de maïs et port de plaisance. Rechargement des batteries 100% garanti !



Inspiration pour un week-end

Metz et Nancy, deux villes, deux histoires (niveau facile)


→ Jour 1 : Metz - Pont-à-Mousson (33 km) : Votre TGV part de Paris Gare de l’Est en direction de Metz. D’ailleurs, saviez-vous que la gare de Metz a été élue plus belle gare de France ? Direction le sud de la ville pour le départ de votre étape. La nature se dessine peu à peu sous vos yeux, étendues d’eau et vignobles longeant votre balade. Vous pénétrez sur le territoire du Bassin de Pont-à-Mousson par Pagny-sur-Moselle. 33 kilomètres plus tard, vous voilà arrivé.es à bon port pour la nuit.


→ Jour 2 : Pont-à-Mousson - Nancy (34 km) : Pas trop de courbatures au réveil ? C’est parti pour une nouvelle journée à pédaler. Avant de quitter la ville, passez par la place Duroc, unique place triangulaire à arcades Renaissance d’Europe. Puis suivez l’ancien canal de la Moselle et le chemin de halage. Vous arrivez à Nancy en empruntant la passerelle du pont de la Concorde et votre randonnée se termine sur la mythique place Stanislas. Une dernière photo de la ville et direction la gare (déjà !) pour retrouver Paris. Cette entrevue vous aura-t-elle donné envie de revenir à Nancy ? Nancy est à 1h30 de Paris en train, de quoi envisager de revenir très vite !



Les bons conseils de SlowBreak :


  • La pluie s’invite parfois dans votre voyage. De plus, si vous bivouaquez, les nuits peuvent être fraîches. Alors n’oubliez pas d’embarquer avec vous un vêtement imperméable et chaud. Un petit check à la météo, avant de pédaler, est idéal pour partir l’esprit léger.


  • L’itinéraire de la Voie Bleue est facile. Pas besoin d’être un sportif aguerri pour profiter pleinement de votre balade. Prenez un bon vélo, ne vous chargez pas trop et le tour est joué !


  • Munissez-vous d’une carte interactive ou d’un guide pour repérer votre parcours. Bien que le tracé de la Voie bleue soit plutôt bien balisé, il vaut mieux prendre le temps de calculer son itinéraire car certaines portions sont très longues !

78 vues0 commentaire